Rencontre avec Gilles Dowek, Grand Prix de Philosophie de l’Académie Française

Nouvelles questions éthiques posées par le développement de l’intelligence artificielle
Le développement de l’informatique en général et de l’intelligence artificielle en particulier pose des questions éthiques très différentes de celles posées, depuis Hippocrate, par le développement des sciences de la vie et de la médecine. Des valeurs traditionnelles, telles le respect de la vie privée, la transparence, l’intelligibilité...sont à repenser.
La question émerge de savoir si un être non humain, tel un algorithme ou un robot, peut avoir des valeurs. Et le plus inattendu est que nous sommes menés à nous reposer une question que nous croyions résolue : en quoi les êtres humains sont-ils singuliers ?

Gilles Dowek est chercheur à Inria et professeur attaché à l’École normale de Paris-Saclay.
Ses recherches portent notamment sur les rapports entre les langages de programmation et le langage mathématique et sur la sûreté des logiciels, ainsi que sur l’épistémologie et l’éthique de l’informatique.
 
Il est lauréat du Grand Prix de Philosophie 2007 de l’Académie française. Il est membre de la Cerna (Commission de réflexion sur l’Éthique de la Recherche en sciences et technologies du Numérique d’Allistene) et particulièrement engagé dans la médiation scientifique, l’enseignement de l’informatique et ses enjeux de société.


Gilles Dowek

 

Rediffusion de la conférence


Publié le 3 septembre 2019