Projets RSC sélectionnés pour la session 2018

Retrouvez l'ensemble des projets IDEX sélectionnés pour le volet Rayonnement Social et Culturel de 2018.

Sommaire :

BABYLAB

Les langues de Babylab


Dispositif innovant de résidences partagées entre scientifiques et artiste visant à comprendre l’éveil artistique et culturel des tout-petits.

Ce format original porté par le LPNC - Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition (CNRS / UGA), s’appuie sur le travail du BabyLab – infrastructure expérimentale de recherche qui mène des travaux sur le développement des capacités sensorielles et motrices chez les nouveau-nés et nourrissons - et celui de la metteuse en scène et comédienne Aurélie Maisonneuve, qui explore la voix, le souffle et le chanté-parlé, en relation avec les enfants.

Cette résidence partagée se clôture par l’élaboration d’une oeuvre sensible, fruit du travail des chercheurs et de l’artiste, et la diffusion d’un documentaire sur cette expérience.

LE CHAPO

Le champ des possibles



Afin d’améliorer la prise en charge de la personne âgée à l’hôpital et de favoriser le lien social, le nouveau Centre de gérontologie Sud (CGS) du CHU met en oeuvre une programmation culturelle et artistique en lien avec des partenaires culturels et artistiques (Les Musiciens du Louvre, Mediart, le collectif Mustradem, La Rampe, Le Centre des arts du récit).

Ce projet a pour but de faire du nouveau CGS, un lieu de vie et de rencontres, à travers l’organisation de résidences artistiques, de spectacles, de concerts, d’ateliers de danse et de musique, ainsi que l’aménagement d’espaces pour les accueillir.

LAPP-Expo

Exposition permanente du LAPP



Ancré depuis plus de 40 ans dans le bassin annécien, le LAPP - Laboratoire d’Annecy de Physique des Particules (CNRS / USMB) mène des recherches sur la physique des particules et des astroparticules. Il développe aussi des actions science et société lors d’événements grand public et des masterclasses.

Afin d’accroître son rayonnement, le LAPP se dote d’un espace d’exposition permanente qui sera la vitrine des activités et métiers du laboratoire. Celui-ci permettra l’accueil de divers publics pour des visites guidées et sera complété par une programmation d’ateliers scientifiques à destination des lycéens et étudiants.

Le projet est également soutenu par les collectivités territoriales (Communauté d’Agglomération du Grand Annecy, Département de Haute-Savoie, Région Auvergne-Rhône-Alpes).

CORPS

COnseRvation et valorisation du Patrimoine de la Santé

Espace muséal implanté au sein du CHU, le Musée grenoblois des sciences médicales valorise régulièrement le patrimoine hospitalier et universitaire, à travers des expositions temporaires.

Il dispose d’une importante collection d’objets qui témoignent de l’évolution des pratiques médicales, de l’histoire de la structure hospitalière et de son rayonnement territorial.

Afin de valoriser ses expositions et d’ouvrir ses collections au plus grand nombre, ce projet, porté en partenariat avec la direction de la culture et de la culture scientifique de l’UGA, la direction de la communication du CHU, avec le soutien du Conseil départemental de l’Isère, permettra de développer la gestion informatisée des collections et leur diffusion numérique sur le site internet du Musée Grenoblois des Sciences médicales.

RaSJaVi

Rayonnement social et culturel du Jardin Dominique Villars



Ce projet axé sur le jardin Dominique Villars (situé dans le parc des facultés de Médecine et Pharmacie à La Tronche) vise à enrichir les espaces et dispositifs de médiation du jardin poursensibiliser les publics à la biodiversité, ainsi que les bienfaits et les risques des plantes.

Il est porté par l’UFR de Pharmacie (UGA), en partenariat avec la direction Culture et Culture scientifique de l’UGA, le Lycée Horticole de Grenoble Saint Ismier et le Musée grenoblois des Sciences médicales.

CONTER

Conter ce qui compte



Dans le cadre du Forum International pour le bien-vivre de juin 2018 qui se tient dans le campus universitaire, la direction générale déléguée aux relations territoriales et internationales (DGD RTI) de l’UGA intègre une dimension artistique à cet événement, en tant que catalyseur des approches scientifiques, politiques et sociales.
 
Le soutien de l’IDEX permet l’accueil en résidence d’un artiste, poète et slammeur, chargé de produire collectivement un texte poétique, traduit en plusieurs langues et synthétisant les discussions et échanges du forum, ainsi que sa diffusion lors d’événements ultérieurs pour en favoriser son appropriation.
 
De nombreux partenaires sont associés à l’ensemble du projet, parmi lesquels la structure fédérative de recherche Création (UGA), les UFR LLASIC et Langues étrangères (UGA), l’IUGA, Phelma (Grenoble INP), le CCFD-Terre Solidaire, Grenoble Alpes Métropole, la Ville de Grenoble et la Bibliothèque municipale de Grenoble.
 

Tribute to MG

Tribute to Marvin Gaye artiste Associé "Ben L'Oncle Soul"



Ce projet d’action culturelle artistique porté par le CROUS propose de réunir des étudiants musiciens de haut niveau autour du répertoire de Marvin Gaye, sous la direction artistique de l’artiste Ben l’Oncle Soul.

Rencontres, masterclasses, parcours de spectateurs et conférence accompagnent le déroulement du projet, en vue d’une représentation publique avec l’artiste lors des Journées des arts et de la culture de l’enseignement supérieur (JACES) et du festival culturel inter-universitaire sur le thème de L’INFINI.

De nombreux acteurs sont mobilisés (les étudiants artistes et artistes de haut niveau, le Choeur Universitaire de Grenoble, l’Orchestre des Campus, les étudiants musiciens issus du tremplin «Musique de RU» et du conservatoire, l’association Retour de scène - Dynamusic, en partenariat avec les scènes artistiques grenobloises (MC2, La Belle Électrique) et le soutien de la ville de Grenoble et du CNOUS.

HISTONUM@ALPES

Patrimoine informatique de Grenoble



Dans la suite du projet HistoNum@Grenoble, qui a permis d’étudier la faisabilité d’un accueil des collections de patrimoine informatique de l’association Aconit au sein du campus universitaire, le projet HistoNum@Alpes vise à élargir les publics concernés à travers des actions en direction de différentes communautés et territoires. L’objectif principal est de tester l’intérêt de ces publics et les manières de valoriser un transfert d’une partie des collections.

Le projet vise plus particulièrement les publics scolaires et formateurs, les liens inter-établissements y compris avec les territoires éloignés ainsi que l’intérêt des entreprises pour un centre de ressources et un espace d’accueil.

UNIPOP

Université populaire - Le passé colonial au présent



Porté par le laboratoire PACTE (CNRS / Sciences Po Grenoble / UGA), en partenariat avec le laboratoire LARHRA (CNRS / Université de Lyon / UGA), ce projet de dissémination des savoirs et de médiation avec des publics socialement éloignés, propose des rencontres entre scientifiques, citoyens et artistes, des expositions et une création théâtrale sur les héritages de la colonisation en France.

Ouvrant les savoirs universitaires vers la société, il permet également de nourrir une réflexion sur la place des savoirs en sciences humaines dans la cité.

Plusieurs associations sont mobilisées dans le projet : Alter Egaux, Modus Operandi, la Régie de quartier Villeneuve Village-Olympique et Villeneuve Debout.

Game Lab

Vers un Game Lab Grenoblois



A l’instar de ce qui a été développé dans d’autres universités, ce projet porté par le CEA vise à créer à moyen terme un Game LAB permanent dans le site grenoblois, associant le CNRS, la ComUE Université Grenoble Alpes, le Centre de culture scientifique, technique et industrielle La Casemate, la Maison pour la science et des enseignants pour coordonner les actions de concrétisation et ludification de diffusion des savoirs à travers le numérique et les jeux vidéo.

Il sera mené en partenariat avec l’Inria, le CNRS, GEM et la Cité Scolaire Internationale de Grenoble, et proposera un temps fort autour d’une Scientific Game Jam 2018, avec le soutien du Centre de recherches interdisciplinaires (CRI) de Paris et la COMUE de Bordeaux.

DREAM

Démocratiser la Recherche et l’Enseignement Supérieur en Ardèche Méridionale



Acteur important de l’ancrage territorial de l’Université, le Cermosem (antenne de l’UGA en Ardèche, IGA / Pacte) propose à travers ce projet plusieurs actions innovantes afin de mieux faire connaitre ce site universitaire tout en renforçant son attractivité.

L’organisation d’un hackathon sur la transition touristique et l’innovation sociale, la création d’un escape game sur le thème de l’orientation universitaire et l’ouverture des actions de médiation à de nouveaux publics et réseaux de partenaires sont autant de propositions qui sont conduites en partenariat avec l’Agence nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), l’Éducation nationale, le Département de l’Ardèche et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

LMI2018

Les mondes inconnus



Ce projet d’exposition soutenu et accompagné par l’OSUG – Observatoire des sciences de l’univers (CNRS / UGA) présentera les travaux de recherche en Sciences de la terre, de l’univers et de l’environnement (STUE) du site grenoblois, en associant les habitants de la métropole à sa création.

Après une coproduction réussie avec le Muséum de Grenoble en 2017, l’OSUG souhaite poursuivre sa politique active de diffusion culturelle auprès du grand public et des enseignants.

Ce projet transversal autour de la thématique des sciences de l’univers implique plusieurs unités de recherche du pôle PAGE de l’UGA, et des acteurs culturels tels que le CCSTI La Casemate et le Muséum de Grenoble. Le soutien de l’IDEX dans ce projet permet à la fois d’ancrer durablement dans le territoire le partenariat entre les acteurs culturels et les chercheurs tout en contribuant dans le même temps à la visibilité et au rayonnement des travaux de recherche de l’université auprès du grand public.

GdM

La Grange des Maths: prototypage d'activités pour le futur centre de Varces



Projet collaboratif associant l’UFR IM²AG (UGA), l’Association la Grange des Maths, la Mairie de Varces et la société d’ingénierie culturelle Decalog, il vise à démocratiser les mathématiques dans une démarche à la fois scientifique, culturelle et citoyenne, par la création d’un centre d’animation scientifique à Varces.

Après une première phase de développement d’activités pédagogiques itinérantes à destination des écoles, collèges, lycées et MJC dans les territoires de l’Académie de Grenoble, ce deuxième volet financé par l’IDEX permet le prototypage d’activités de médiation qui équiperont le futur centre d’animation.

Les activités développées ont également pour but d’alimenter la future programmation hors les murs du projet métropolitain de culture scientifique implanté prévu à Pont-de-Claix.

RWOLOCK

A "rural women living lab" : knowledge and learning

Ce projet porté par le laboratoire Pacte (CNRS / Sciences Po / UGA) en collaboration avec l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine (UGA), l’Agence Erasmus + et l’association Grains d’ici, propose des outils partagés pour accompagner et réaliser des changements avec et à destination des femmes entrepreneures des territoires ruraux.

Avec la création d’un Living Lab*, il permet de mettre en lien connaissances académiques et professionnelles dans une démarche de co-construction, pour aboutir à des processus d’accompagnement et de formation des femmes vivant dans les territoires ruraux, en s’appuyant sur d’autres living lab précurseurs, comme ceux de Bruxelles et Barcelone.

* Living Lab : Laboratoire d’innovation sociale pour le développement de nouveaux produits et services, impliquant divers acteurs, notamment les usagers
finaux dans le processus de création.

PPEM

Paysage->Paysages en Mouvement



Ce projet porté par le Laboratoire PACTE, en collaboration avec la structure d’art contemporain Le Laboratoire et le Musée de Grenoble, il vise l’organisation d’un cycle de rencontres intitulé Ça remue au Musée de Grenoble, dans le cadre de la saison 2 de la biennale Paysage->Paysages.

Cette biennale est conçue comme une plateforme d’innovation populaire autour des paysages et se développe depuis 3 ans dans le département de l’Isère. Le projet rassemble des artistes, des universitaires et des experts de renommée nationale, qui proposent une réflexion innovante sur la question sensible des représentations du paysage dans les nouveaux défis de société. Les partenaires du projet organisent un temps fort d’apports intellectuels et de performance artistique.

LSII

LABSCOPE II

Le projet LABSCOPE II poursuit le travail de présentation de la recherche universitaire en sciences humaines et sociales, initié en 2017.

Porté par la MSH-Alpes (CNRS / UGA) en partenariat avec la direction Culture et CST de l’UGA, le laboratoire Pacte (CNRS / Sciences Po / UGA), le LPNC (CNRS / UGA / USMB) et BProduction.

Il donnera lieu à une websérie de cinq vidéos, mettant en valeur le travail de recherche et d’innovation réalisé au quotidien par des chercheurs en sciences humaines et sociales du site universitaire sur différentes thématiques.

PIrATE

Projet Innovation Art Technologie

Porté par l’Esisar, école d’ingénieur en systèmes embarqués de Grenoble INP, en collaboration avec la direction de la culture et culture scientifique de l’UGA, le LCIS - Laboratoire de conception et d’intégration des systèmes ( Grenoble INP / UGA) et la Cité de la musique de Romans-sur-Isère, le projet PIrATE est une rencontre entre étudiants, artistes et structures culturelles qui vise à développer de nouveaux prototypes de technologies du son et de l’image, afin de répondre aux besoins des scènes artistiques actuelles.

Fondé sur l’échange entre communautés, il permet de rapprocher démarche artistique et démarche scientifique, et de décloisonner les disciplines.

iDO3eme

Technologie des objets connectés pour le collège



Ce projet porté par l’IUT 1 (UGA), en collaboration avec le collège Chamandier (Gières) et le soutien de la fondation Schneider, répond à une nécessaire anticipation des besoins de formation et de compétences face au développement des objets connectés et leur impact sur les métiers de demain.

Dans la suite du projet Tour Perret 4.0 ayant obtenu un premier financement IDEX, il s’agit de mobiliser des étudiants de l’IUT 1 pour travailler avec des scolaires sur l’Internet des objets (dits « objets connectés ») dans des projets technologiques de classes de 3ème, favorisant ainsi les liens entre collèges et enseignement supérieur. Cette démarche est par la suite étendue vers d’autres collèges de l’agglomération en lien avec le Rectorat de l’académie de Grenoble.

FOODS

FOOD sentimentale



Projet porté par la Maison des sciences de l’homme – MSH Alpes (CNRS / UGA) pour l’organisation de deux journées de manifestations culturelles et scientifiques grand public et ouvertes à tous sur le thème de l’agroalimentaire à Valence. Plusieurs événements seront proposés dans le site valentinois, dont l’activité économique est fortement liée à ce secteur : conférences, exposition, interview radio, concours avec des collégiens.

L’objectif étant à la fois de constituer un état des lieux de la recherche en sciences humaines sur l’alimentation, de susciter des prises de conscience et changements d’habitudes alimentaires vis-à-vis de la santé et de l’environnement, et d’initier un rapprochement entre acteurs du monde académique et opérateurs industriels.

De nombreux partenaires sont mobilisés lors de ces journées, tels que le Laboratoire Interdisciplinaire de Psychologie (LIP, UGA / USMB), le laboratoire Sport et environnement social (SENS, UGA), la Mairie de Valence, l’association Radio Méga, l’École de journalisme de Grenoble (Sciences Po / UGA) et l’association étudiante DiO2.
 

Publié le 9 octobre 2019