• Projet IDEX

Flexibilité de la formation : le projet FlexiTLV expérimente un outil innovant de captation vidéo

Le  11 avril 2019

Avec le projet FlexiTLV, les départements Formation Continue de Grenoble INP et de l'Université Grenoble Alpes souhaitent renforcer l’accessibilité aux cours à distance, notamment pour les salariés d’entreprises éloignés des lieux de formation.



Visant l’essaimage du projet et son ouverture à d’autres publics dits « empêchés » ou « éloignés de la formation », tels que les étudiants internationaux ou les personnes en situation de handicap, le service Relations Internationales de Grenoble INP, en appui sur son école Phelma, et le service Accueil Handicap de la Communauté Université Grenoble Alpes, sont également parties prenantes du projet.

Dans le cadre de l’IDEX Formation, une solution de captation innovante a été retenue, pour permettre à ces publics d’accéder à certains cours en format vidéo. Jean-Marc Dedulle, Directeur du Département Formation Continue de Grenoble INP et porteur du projet IDEX, revient sur ce dispositif.
Une solution technique innovante et locale

« Donner la possibilité aux publics éloignés de suivre des cours théoriques à distance, de manière synchrone ou asynchrone, et de se déplacer uniquement pour la mise en pratique » : tel est l’objectif de la captation vidéo des cours, évoqué par Jean-Marc Dedulle. Pour cela, c’est RoCamRoll, une solution technique développée par la start-up meylanaise Mean in Full, qui a été retenue. Comportant trois caméras et une régie automatique, le dispositif, installé dans une salle, permet la captation et la retransmission de l’ensemble d’un cours. Il offre également la possibilité d’obtenir un montage « clé en main » de la vidéo à l’issue de l’enregistrement.

A Grenoble INP, des étudiants et des enseignants conquis

Depuis septembre 2017, Grenoble INP - Phelma expérimente ce dispositif de retransmission, dans le cadre de partenariats internationaux notamment. Des étudiants de l’Université de Bristol ont pu, par exemple, assister à distance au cours « Nuclear Fuel » donné à Grenoble par Pablo Rubiolo. D’autres enseignants de l’école se prennent à présent au jeu et rendent disponibles des captations de leurs cours sur la plateforme Chamilo.

Au sein du Département Formation Continue de Grenoble INP, on envisage aussi une utilisation très prochaine du dispositif dans le cadre d’un cursus de remise à niveau pour les salariés d’entreprise souhaitant intégrer une première année en école d’ingénieur. Des cours portant sur les prérequis pour cette formation vont être créés et filmés à destination de ces publics.

Un dispositif évolutif et de nouvelles perspectives d’utilisation
Lors des premiers tests, le manque d’interactivité du dispositif est apparu comme une des limites de l’outil. Ajouter un tchat pour pouvoir poser des questions à distance est donc une possibilité d’évolution de la solution envisagée avec le prestataire. Dans un contexte d’enseignement multi-sites, la mobilité du dispositif se trouve également au centre des préoccupations des porteurs du projet. Pouvoir pallier aux besoins logistiques semble être une nécessité, afin d’ouvrir le dispositif à des enseignements variés.

Enfin, de nouvelles utilisations possibles du dispositif ont émergé, notamment sa prise en main par les étudiants. A Grenoble INP – Phelma, des groupes utilisent l’outil pour réaliser de courtes capsules vidéo. A partir de la captation, ils retravaillent le montage et ajoutent des éléments.

Avec des premiers retours d’utilisateurs positifs et des perspectives d’évolutions variées, la solution RoCamRoll, utilisée dans le cadre du projet FlexiTLV, apporte l'une des réponses possibles à la question de la flexibilité de la formation.

Publié le 18 avril 2019