Conférence « Laïcité : pourquoi et comment le cadre de la loi de 1905 doit-il être appliqué? »

Le  17 décembre 2018

16h à 18h
Conférence-débat sur le thème des enjeux sociaux et politiques du traitement des faits religieux au regard des phénomènes de radicalisation, avec Nicolas Cadène, rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité auprès du Premier ministre.

Le programme :


15h45 : Accueil
16h00 : Ouverture du séminaire par Jean-Charles Froment, directeur de l'IEP de Grenoble
16h10 : Aperçu de la synthèse suite aux séminaires « Egalité, citoyenneté, prévention de la radicalisation»
16h20 : Conférence-débat : intervention de Nicolas Cadène, rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité auprès du Premier ministre
17h15 : Echanges avec les participants
18h : Fin

Le projet Egalité, citoyenneté, prévention de la radicalisation


Egalite, citoyenneté, prévention de la radicalisation : quels enseignements et pistes d'actions pour les acteurs et politiques publiques liés aux quartiers populaires ?

Le projet Egalité citoyenneté prévention de la radicalisation, initié par la CAF, le CD38, la Métro et l'institut d'Etudes politiques de Grenoble fin 2016 a concerné de juin 2016 à l’automne 2018 une centaine de professionnels et d’acteurs diversifiés en termes de métier (politique de la ville, jeunesse, prévention spécialisée, prévention de la délinquance, éducation, ..) et de territoire. Cinq séminaires et deux conférence-débat ont été organisés avec l'intervention de témoins, de sociologues, d'acteurs locaux. Les séminaires se sont déroulés en 2 temps : un temps d’intervention et d’échanges ouvert à tous puis des ateliers en petits groupes.

L’ensemble de cette démarche vise à déboucher sur un groupe d’appui interprofessionnel, à l'échelle de l'agglomération grenobloise, conçu comme un espace de réflexion tourné vers la pratique, où peuvent se discuter des problèmes plus larges que celui de la radicalisation violente seule, tels que la gestion des faits religieux, le vivre ensemble, la reconnaissance et les identités, etc.. Les partenaires constatent que c’est une manière de trouver des références communes au-delà des désaccords, et cela peut permettre de redonner du sens aux pratiques professionnelles et institutionnelles, afin de prévenir les violences, quelles qu’elles soient : radicalisation violente, inégalités et discriminations, harcèlement, exclusion (...), en construisant une société plus inclusive et plus égalitaire.

En savoir plus ou sur le site de Sciences Po Grenoble

Publié le 10 décembre 2018

Informations pratiques

Lieu(x)


Amphi F - Sciences Po Grenoble