Projets RSC sélectionnés pour la session 2019/2020 - vague 2

Retrouvez l'ensemble des projets IDEX sélectionnés pour la seconde session du volet Rayonnement Social et Culturel de 2019.

Sommaire :

FRESH

Fresques street art en centre hospitalier

Inscrit dans le cadre de la politique culturelle du CHU, le projet FRESH vise à intégrer l'hôpital comme espace de diffusion dans un événementiel culturel de l'agglomération : le festival de street art.
Deux fresques seront réalisées sur le site sous la direction de Spacejunk Art Centers ; la première dans le bâtiment Michallon du CHU et la seconde sur les palissades du chantier en cours pour le nouveau plateau technique. Ce travail de création artistique se fera autour d'une thématique santé : le don d'organe.

Ce projet à destination du grand public (patient·e·s, visiteurs), des professionnel·e·s et des étudiant·e·s (10 000 personnes) s'accompagnera d'un volet médiation afin de mieux faire connaitre le street art. Il sera composé de 3 séances de pratiques artistiques au sein d'unités d’hospitalisation, de rencontres avec les artistes sur les temps de créations, de visites et de 2 conférences. Une pastille vidéo pour la diffusion sur le canal TV interne sera également réalisée.

JID

J’invente demain

J'invente demain est un programme éducatif porté par le CEA, le Rectorat de Grenoble et le Département de l'Isère. Il s’agit de donner envie aux collégien·ne·s s de devenir acteur·trice·s face aux problèmes du quotidien ou de la société et de soutenir la transformation pédagogique voulue par le Rectorat, en les faisant travailler en groupes autour de projets de créativité pluridisciplinaires.
Ces projets consistent à identifier un problème rencontré par une catégorie de personnes, et à imaginer des solutions à ce problème. A l'issue de plusieurs séances de travail, et parallèlement à la formation des enseignants participants, les collégien·ne·s réaliseront un court-métrage pour raconter leur projet. Un festival sera organisé en fin d'année et une sélection de vidéos sera projetée devant un jury.

GGL

Grenoble Game Lab

L’utilisation des technologies numériques pour le partage de la connaissance, que ce soit vers le « grand public », le public jeune, ou dans la formation de l’école primaire à l’université, est un des enjeux majeurs de notre société.

Pour répondre à ces enjeux, il est proposé de déployer, sur la période Septembre 2019-Mars 2020, la Scientific Game Jam afin d’en faire un événement national reconnu. Déjà institutionnalisée à Montpellier, Toulouse et Bordeaux, l’objectif est de réaliser une Scientific Game Jam sur une dizaine de sites en France en 2020. En complément, il sera mis en place le Grenoble Game Lab, en rassemblant des partenaires universitaires, de l'enseignement, de la médiation et quelques start-up.

ACCES2020

Accueil et Co-Construction – Experimenta et universités 2020

L’objectif principal de ce projet est de développer le rayonnement de la biennale Arts-Sciences Expérimenta à travers le renforcement des liens entre la communauté universitaire et Expérimenta.
Il comporte deux volets thématiques et un volet territorial, tous trois visant à étendre les relations Arts-Sciences autour d’Expérimenta. Ces volets consisteront respectivement à accueillir les (premières) Journées de l’Informatique Théâtrale, à interroger les relations entre arts et Intelligence Artificielle dans le contexte du démarrage de l’institut MIAI à Grenoble et à associer les territoires universitaires géographiquement éloignés (Ardèche et Drôme) à Expérimenta, tout en accroissant le travail mené avec les publics étudiants et les formations universitaires du site grenoblois.

Pôle 21

Pôle 21

Le Pôle 21 a pour ambition de mettre en place un format de médiation entre la communauté universitaire et les citoyen·ne·s. Ce format sera composé d’ateliers, associés à un cycle de conférences culturelles.
Lors des temps d’activité, les étudiant·e·s bâtiront 3 à 5 objets architecturaux. Le cycle de conférences sera réalisé en binôme afin de le rendre le plus attractif possible et de confronter les points de vues et les expériences. Les conférencier·e·s seront incité·e·s à participer plusieurs fois aux ateliers afin de transmettre aux étudiant·e·s et aux citoyen·ne·s leur expérience de terrain et de favoriser les échanges. Ces dernier·e·s seront invité·e·s au vernissage pour qu'ils puissent s'exprimer publiquement sur le rendu final et sur ce qu'ils ont vécu pendant l'atelier. Ils seront également associé·e·s à la rédaction de la brochure finale, brochure d'une cinquantaine de pages qui retracera l'atelier et qui sera accompagné par une analyse des conférencier·e·s.

CinéPhilo

Cinéma et philosophie

Le projet CinéPhilo vise à mettre en place des séances de cinéma accompagnées d’une présentation et d’une discussion sur des thématiques philosophiques, sur le modèle des « ciné-philo ».
Une programmation de 4 ou 5 films sera établie, autour d’une thématique en résonance prioritairement avec des problématiques morales et sociales. CinéPhilo associera des enseignant·e·s, des étudiant·e·s de philosophie et d'études cinématographiques, en partenariat avec la Cinémathèque de Grenoble et la Société Alpine de Philosophie. Il permettra de valoriser les disciplines concernées auprès du grand public et de donner l'occasion aux étudiant·e·s d'enrichir et de valoriser leur parcours universitaire.

FIBRA

Matière en fibres : science, design, technique et architecture

A l’occasion de la sortie des livres « Bâtir en fibres » et « Architecture en fibres d’aujourd’hui » prévue à l’automne 2019, l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble s’associe à l’IDEFI Amàco, la Casemate, la Ville de Grenoble, le Colectivo Terrón, les Grands Ateliers Innovation Architecture, les Compagnons du Devoir, le Pavillon de l’Arsenal et à l’Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes pour mettre en lumière les résultats de ses recherches sur les techniques constructives et les architectures en fibres végétales.
Cette association se matérialisera à travers la co-conception d’une exposition itinérante autour de laquelle s’organiseront des conférences, ateliers et formations professionnelles. Il s’agira de prototyper différents éléments de la future exposition mêlant architecture, design, science, art, matériaux et techniques ; collections de matières, panneaux explicatifs, vidéos, expériences scientifiques à manipuler soi-même, objets, mobilier, etc.

TNP

Pour un théâtre numérique populaire

Le TNP est un projet d'équipe réunissant des chercheur·se·s et enseignant·e·s en arts du spectacle, philosophie, biologie et sciences informatiques, qui a pour objectif de développer des dispositifs innovants de médiation dans le domaine du spectacle vivant. Le développement de ces dispositifs se fera autour de l'accueil d'un work-shop théâtral, mené par la compagnie TF2-Jean-François Peyret avec des élèves du CNSAD sur la thématique de la place de l'animal dans nos sociétés.
Cet accueil sera ainsi l'occasion d'associer étudiant·e·s et chercheur·se·s autour d'une thématique actuelle et sujette à débats pour imaginer des formats de médiation nouveaux et originaux. Le TNP vise un public mixte et élargi, et s'inscrira dans la biennale Experimenta de l'Hexagone.

DéFI

Détention Formation Insertion
 
Le projet concerne l’enseignement, la formation et l’insertion professionnelle en détention.
DéFI permettra d’apporter des éléments de réponses aux interrogations suivantes ; comment l’Université peut-elle contribuer à la formation en détention afin de lutter contre les discriminations et la violence ? A une ouverture sociale et culturelle par l'accès facilité au savoir ? De permettre une meilleure insertion professionnelle, d'une part pour les détenu·e·s, et d'autre part, pour le personnel en détention ?

SANDBOX

Dispositif interactif de médiation autour des paysages topographiques

Ce projet multipartenarial porte sur les thématiques des sciences de la terre et de l’environnement. L’objectif de produire un dispositif pédagogique innovant pour valoriser les travaux scientifiques de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble (OSUG) auprès de publics enseignant, scolaire, étudiant et du grand public.
SANDBOX, ou « bac à sable interactif » sera utilisé en tant que format de médiation scientifique pour le jeune public. L’usage de ce dispositif amènera à la création de scénarios adaptés à divers thèmes de recherche (glaciologie, écoulement des fluides…). Ce dispositif sera ensuite valorisé par des acteurs de la formation professionnelle, à destination d’enseignants du primaire et du secondaire.

EXPEDITION5300

A la découverte de la population la plus haute du monde

EXPÉDITION 5300 est une aventure scientifique et humanitaire dans la ville la plus haute du monde, La Rinconada, au Pérou, à 5300m d’altitude. Dans ce lieu unique, près de 50 000 personnes habitent en permanence dans un environnement où la concentration en oxygène est fortement réduite, avec comme activité économique principale une mine d’or. Ce sont ces limites d’adaptation du corps humain au manque d’oxygène que va étudier une équipe de chercheurs grenoblois (UGA, CHUGA, INSERM).
Afin d’interpeller chercheur·se·s, soignant·e·s, amateur·trice·s et professionnel·le·s des voyages et de la montagne, publics scolaires, etc. à ces enjeux, le projet mettra en place un programme de communication et de démocratisation de la démarche scientifique et médicale.

Publié le 9 octobre 2019