• Recherche
  • Projet IDEX

Quantum Engineering (QuEnG)

Projet sélectionné dans le cadre de l'appel "Cross Disciplinary Program" (CDP)
Bringing the second quantum revolution into reality

QuEnG vise à créer un écosystème pour les technologies quantiques qui connectera les sciences, les humanités et l'entrepreneuriat. Le projet tire parti de la concentration unique d'expertises présentes à Grenoble pour former d'excellents étudiants à devenir les ingénieurs quantiques de demain. QuEnG adresse des questions aussi variées que le transfert industriel d'un composant quantique, ou les implications philosophiques et sociétales du monde quantique.

Quantum Engineering (QuEnG)

Les enjeux

Les technologies de l'information sont au coeur de nos sociétés modernes. Elles sont pilotées par l'industrie de la micro-électronique, qui fait actuellement face à d'importants verrous structurels liés notamment à la consommation énergétique des composants. QuEnG apporte des réponses en développant une nouvelle génération de composants quantiques reposant sur la cohérence quantique et l'intrication, c'est-à-dire les aspects les plus contre-intuitifs de la théorie quantique : ce sera la "Seconde Révolution Quantique".
 

L'interdisciplinarité

Le développement d'interfaces communes à la recherche fondamentale en physique, en informatique, en mathématiques, à l'industrie et aux humanités est essentiel au succès du projet.
En voici deux exemples :

  • Les secteurs privé et académique doivent développer des méthodes de pensée communes et des "short loops" pour rendre les technologies quantiques économiquement viables.
  • Les physiciens et les informaticiens doivent travailler ensemble à la construction d'algorithmes quantiques qui tiennent compte des contraintes du hardware.

La structuration du site...

Il existe actuellement très peu de liens entre les laboratoires effectuant des recherches fondamentales sur les technologies quantiques, et les industries de Grenoble. L'une des ambitions du projet est de créer une synergie entre ces deux forces vives locales. D'autre part, malgré un fort intérêt mutuel, les connexions entre la physique quantique, l'informatique, et les humanités sont inexistantes et doivent être totalement construites.
 

... et sa visibilité internationale

L'un des objectifs du projet est de mettre Grenoble sur la carte des "hubs" potentiels pour les technologies quantiques en préparation du Flagship Européen qui sera lancé en 2018. Un premier appel à projet actuellement ouvert (QuantERA) constitue une répétition pour le flagship. En fédérant les acteurs locaux du site, en leur donnant l'opportunité de se connaître et de travailler ensemble, QuEnG va jouer un rôle essentiel.
 

Grenoble est l'un des seuls endroits au monde rassemblant recherche fondamentale de haut niveau, savoir-faire technologique et industries de pointe. Cette spécificité constitue un atout majeur pour développer notre écosystème et apporter le nécessaire changement de paradigme économique et industriel, et par là même une visibilité mondiale.
 

D'autres faits marquants pourraient également surgir du dialogue entre philosophes et physiciens, et de nouvelles propositions d'expériences pour discriminer entre différentes interprétations de la mécanique quantique.
 

Informations complémentaires

Laboratoires impliqués

CEA-Leti • Inria • Institut Fourier • Institut Néel • LIG • LPMMC • Pheliqs • PPL • SPINTEC
 

Pôles de recherche impliqués

CEA-Tech • MSTIC • PEM • SHS
 

Disciplines concernées par le projet :

  • SE1 Mathematical foundations
  • SE3 Condensed matter physics
  • SE5 Materials and Synthesis
  • SE6 Computer science and informatics
  • SH2 Institutions, values, beliefs and behaviour
  • SH4 The Human Mind and its complexity

Budget

1,7 M€ pour une durée de 4 ans
 

Télécharger


Publié le 2 juillet 2018