Relations avec le monde socio-économique

SATT - Linksium

Linksium conjugue deux métiers : le transfert de technologies et la création de startups. Cette combinaison unique stimule la réussite de projets issus de la recherche publique en proposant une rampe de lancement entrepreneuriale pour des startups à fort contenu technologique.
 
Parce que fortement ancrée dans l’écosystème régional et notamment grenoblois, Linksium tire également sa force des atouts de son territoire :

  • Une exceptionnelle densité de chercheurs (à Grenoble, 1 actif sur 5 est lié à la recherche)
  • Une tradition de collaboration entre les établissements de recherche et le monde économique.

Avec son expérience de plus de 500 projets d’innovation accompagnés, l’équipe de Linksium associe stratégie, pragmatisme et ambition.

Filiales et fondations


  • Filiale - Floralis
    La valorisation de la recherche constitue le coeur de métier de Floralis. Aussi leurs activités s'organisent autour des 3 phases du cycle de valorisation : la phase préparatoire, le pilotage du développement technique et marketing de l'innovation avant le transfert au monde industriel et le transfert de technologique.
  • Filiale - Grenoble INP Entreprise
    Dans une dynamique d'innovation industrielle, la filiale permet aux entreprises d'accéder facilement aux dernières avancées scientifiques ou technologiques. Cette expertise contribue activement à la valorisation des résultats de recherche de Grenoble INP, Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes. La filiale investit également dans le capital de jeunes entreprises de haute technologie, directement issues de la recherche.
  • Fondation Grenoble INP
    À travers la Fondation Partenariale Grenoble INP, les mécènes et entreprises partenaires se mobilisent pour relever les défis de demain, autour d’actions concrètes, de valeurs partagées. L’enjeu est de donner les moyens à nos chercheurs de réussir au plus haut niveau, d’attirer en France les meilleurs talents, de soutenir la croissance en misant sur l’innovation, la recherche et la formation, d’agir pour les générations futures.
  • Fondation UGA
    Les objectifs de la Fondation Université Grenoble Alpes sont d'inventer et mettre en oeuvre des coopérations de mécénat pour fédérer les entreprises, les enseignants-chercheurs et les étudiants, afin de soutenir les initiatives stratégiques, accompagner les projets exceptionnels de nos étudiants et participer à la dynamique de notre territoire, dans le respect de l’humain et de l’environnement.

Les pépinières


  • Batiment IMAG
    Le bâtiment IMAG a pour stratégie de concentrer les moyens et les compétences pour créer une masse critique (800 enseignants-chercheurs, chercheurs et doctorants), augmenter les synergies et garantir à Grenoble une visibilité à l'échelle mondiale.
  • Biopolis
    Le projet « Biopolis » a été lancé au début des années 2000 par Grenoble-Alpes Métropole (maître d’ouvrage du bâtiment) et l’Université Grenoble Alpes. L’objectif est alors de soutenir la valorisation de la recherche dans le domaine des biotech et des medtech et de favoriser l’implantation sur le territoire de jeunes « pousses » issues des laboratoires de recherche du site.
  • Ecotox
    Inaugurée en février 2017 par le Président de la République Française François Hollande, la plateforme Ecotox - Rovaltain Research Company, unique en Europe, rassemble 5 bâtiments basés à Alixan (Valence) et propose des prestations d’études en écotoxicologie et en toxicologie environnementale. Ce laboratoire géant de 6700 m² reconstitue les écosystèmes et biotopes pour analyser le devenir des contaminants sur les végétaux, les animaux et la santé humaine.
  • GreEn-Er
    GreEn-ER regroupe dans un même lieu les acteurs de la formation et de la recherche autour des nouvelles technologies de l'énergie. Au-delà de sa conception, ce bâtiment intelligent est un lieu d'expérimentation, qui intégrera des formations d’ingénieurs de Grenoble INP institut d’ingénierie Univ. Grenoble Alpes, des formations licence et master d'Université Grenoble Alpes, un laboratoire, le G2Elab et les plateformes formation/recherche (PREDIS et MEE).
  • Inovallée
    Avec 380 entreprises, dont 46% de start-up, 12 000 emplois, 900 chercheurs, des centaines de technologies brevetées et une implication active dans tous les grands défis technologiques à venir, inovallée est la preuve de l’incroyable pouvoir d’une fertilisation croisée. Une véritable « Silicon Valley » à la française !
  • Minatec
    3000 chercheurs, 1200 étudiants et 600 industriels et spécialistes du transfert technologique regroupés sur 20 hectares et disposant d'infrastructures exceptionnelles, notamment 13 000 m² de salles blanches: MINATEC constitue un campus d'innovation unique en Europe et au meilleur rang international dans le domaine des micro et nanotechnologies.
  • NanoBio
    La mutualisation des plateaux techniques de la plate-forme Chimie Nanobio de l'Institut de Chimie Moléculaire (PCN-ICMG) est effective grâce aux fonds propres de l'Institut, aux financements de l'UGA, du CNRS, de la région Rhône-Alpes et du RTRA, ceci en complément des moyens apportés par le programme NanoBio.