Résultats de l'appel à projet "Etudiants : Brisez les frontières" - Session 2017/2018

19 projets ont été sélectionnés dans les deux volets de la session 2017/2018 de l'appel à projet "Etudiants : Brisez les frontières", pour un total de 90 976 euros de subvention.

Projets sélectionnés pour le premier volet de l'appel à projets


Projets sélectionnés pour le second volet de l'appel à projets


 
 

 

«Semaine du Monde Arabe »

Association : Sciences Po Monde Arabe

Le projet “Semaine du Monde Arabe” s’articule autour de l’association Monde Arabe fondée en 2015. L'objectif consiste à faire découvrir et promouvoir la culture orientale et plus particulièrement les cultures arabe, turque et persane mais aussi à encourager les débats que celles si suscitent dans la conjoncture mondiale actuelle. Pendant une semaine seront organisés des conférences, ateliers, concerts, mais aussi exposition et projection de film pour apporter une nouvelle vision sur le Monde Arabe.
 

«Conférence gesticulée pour le bien-être »

Association : Non encore constituée

Ce projet de conférence gesticulée sur la question des indicateurs de bien-vivre, porté par cinq étudiant·es, provenant de différentes filières universitaires de la ComUE, s'inscrit dans le cadre du Forum international pour le bien vivre qui se tiendra sur le campus de Saint-Martin d'Hères, les 6, 7 et 8 juint 2018.
Le projet est pensé en trois temps :

  • 10 jours de formation, de travail de création, de mise en scène accompagnés par la coopérative d'éducation populaire L'Orage ;
  • La diffusion de la conférence gesticulée produite se fera lors du Forum international pour le bien vivre. Cette conférence-spectacle sera suivie d'un atelier de 1h afin d'approfondir la thématique, de débattre et d'analyser collectivement pour passer à l'action.
  • A la suite du Forum, le projet sera pérennisé à travers une diffusion et une valorisation de la conférence gesticulée ainsi que de l'atelier qui l'accompagne dans d'autres lieux et occasions, notamment via les réseaux des partenaires et organisateurs du Forum : Grenoble-Alpes Métropole, la Ville de Grenoble, le CCFD­ Terre Solidaire. Plus largement, l'association capitalisera les pratiques et mises en lien des étudiant·es des différents établissements pour porter la conférence-spectacl e et construire de nouveaux projets, basés sur la mise en pratique des apprentissages des conférences gesticulées.

«Energie Eau Madagascar»

Association : Projet Solidaire Universitaire à Madagascar
Ce projet à pour vocation de permettre à un collège de 150 élèves et qu’un centre social, situés en brousse à Madagascar, de devenir autonome électriquement.
L'aboutissement de ce projet permettrait d'offrir l'accès :

  • à une formation informatique ainsi qu'aux outils nécessaires à cette formation (Ordinateur, écran,…) aux élèves pour qu’ils puissent continuer leurs études.
  • à internet : ce qui permettrais, grâce à divers outils (imprimante, photocopieuse,…),aux habitants locaux de faire des démarches administrative sans avoir à marcher plusieurs heures.
  • à un frigo pour le dispensaire ce qui permettrais de stocker des soins nécessitant une basse température (vaccin,...).
  • à un point d’approvisionnement en eau, à travers l’installation d’une pompe.

«E Voca Terre»

Association : E Voca Terre

Sensibilisation autour du Changement Climatique. Le projet E’Voca’Terre a été créé par 9 étudiants de Grenoble INP – ENSE3 dans le but de sensibiliser les français aux impacts du Changement Climatique dans des pays que nous connaissons peu et n’ayant pas les mêmes moyens que nous d’y faire face. Pour cela, les étudiants sont partis en Afrique (Maroc, Sénégal, Afrique du Sud, Madagascar), en Amérique (Chili, Bolivie, Pérou, Costa Rica) et en Asie (Cambodge, Vietnam, Philippines, Singapour, Népal) pour y rencontrer des chercheurs, des associations et des locaux subissant les impacts du Changement Climatique et réalisant des actions pour lutter ou s’adapter à celui-ci.
Après cinq mois à l’étranger, ils sont de retour à Grenoble pour organiser des conférences, des expositions photos, la diffusion d’un film long-métrage et la réalisation d’articles afin de restituer ce que nous avons appris et donner des exemples concrets aux gens, qui voient encore trop souvent le Changement Climatique comme quelque chose d’abstrait."

«Festiv’arts»

Association : Festiv’arts

« Une ouverture des horizons ». Le projet politique de Festiv’Arts est de proposer des évènements culturels (d’arts de rue et de musique actuelle) gratuits et accessibles au plus grand nombre, dans divers lieux de l’agglomération, afin de toucher un public varié ( étudiant, familial, jeunes actifs… ). Les évènements sont des lieux où se côtoient et se rencontrent donc des gens d’origines sociales et géographiques diverses autour de spectacles et/ou de concerts.

Les événements :

  • Le Festiv’Arts - du 3 au 8 Avril 2018 : Festiv’Arts, qui fête cette année sa 17e édition, va proposer 6 jours de festivités dans 3 zones de l’agglomération grenobloise.
  • les événements partenaires : Tempo Libre et la Fête du Travailleur Alpin
  • les OFF : Juggle in Hères 2 - 1,2,3 Décembre 2017 et Bal Folk - 1 Février

«Growing»

Association : Growing Abroad

Il s’agit de réaliser deux compétitions d’aviron à l’international afin de faire rayonner l’Université Grenoble Alpes à l’étranger. L’une est la Henley Royal Regatta qui a lieu mi-juillet en Angleterre à Henley on Thames. La seconde course est la Head of The Charles qui a lieu mi-octobreaux Etats-Unis à Boston. L'objectif est d’amener un équipage féminin et un équipage masculin à chacune de ces compétitions, ce qui représente à peu près 15 rameurs. La Henley Royal Regatta ainsi que la Head of The Charles sont des courses à renommée mondiale qui réunissent plus de 10 000 athlètes venus d’universités du monde entier.

«iGEM (international Genetically Engineered Machine) Grenoble»

Association : IGEM Grenoble

iGEM (International Genetically Engineered Machine) est la plus importante des compétitions étudiantes de biologie de synthèse, créée par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) à Boston (Mass, USA). Cette compétition, devenue emblématique, rassemble chaque année plus de 5000 étudiants venant de près de 50 pays différents.
Lors de l’édition 2016/17, l’équipe de Grenoble a développé un kit de détection du choléra nommé Snaplab. Leur projet alliant ingénierie et biologie a été récompensé par une médaille d’or lors du grand jamboree de Boston.
Pour l’édition 2017/18, l'association souhaite poursuivre l'aventure et continuer à mettre en avant la formation à l'UGA et Grenoble INP ainsi que la région Rhône-Alpes. Le projet - en cours d’approfondissement - serait de réduire l’usage abusif d’antibiotiques et de s’attaquer aux problèmes des bactéries multirésistantes. Pour répondre à cette problématique, nous souhaitons développer un système automatisé capable de détecter des bactéries pathogènes et de créer des doses thérapeutiques à base de bactériophages.

«Meet’N’Go»

Association : International Etudiants de Grenoble (INTEGRE)

"Le Meet’N’Go" est un programme visant à favoriser l'internationalisation des étudiants de Grenoble, en mettant en lien deux types de public :

  • les étudiants envisageant un projet de mobilité à l’international ;
  • les étudiants revenant d’une mobilité et les étudiants internationaux.

Il s’articule en deux étapes :
La première étape se déroule après la rentrée universitaire, début octobre, au moment où les étudiants désireux de partir en mobilité internationale commencent à préparer leur candidature. En parallèle des réunions d’informations organisées par les établissements, nous organisons plusieurs forums afin de leur permettre de rencontrer des étudiants revenant de mobilité internationale venus échanger autour de cette expérience, et des étudiants internationaux qui souhaitent faire découvrir leur pays. Ces étudiants sont répartis sur différents stands, chacun représentant une destination, souvent un pays, parfois une université. En partageant leur expérience ou leur culture ils apportent des informations essentielles (différences culturelles, organisation de l’enseignement, budget à prévoir etc.) et peuvent donner le goût de la mobilité à certains, suggérer des choix sans doute nouveaux à d'autres, ainsi que renforcer la motivation et donner plus de visibilité à ceux ayant déjà leur projet bien défini. Ainsi, les étudiants préparant leur mobilité sont guidés sur leurs choix de pays de départ et repartent plus confiants, que cela soit pour une année de licence, de master ou pour un stage à l’international.
Lors de la deuxième étape, les étudiants ayant reçu la confirmation de leur départ et de leur destination sont invités à s’inscrire au programme de Meet’N’Go sur notre site internet. Suite à cette inscription, ils se voient attribuer un tuteur parmi les étudiants revenus d’une mobilité et les étudiants internationaux volontaires. Ainsi, ils pourront être accompagnés personnellement dans les démarches à venir (recherche de logement dans le pays d’accueil, informations sur l’université d’échange, repères dans la nouvelle ville etc.). Le défi principal pour l'émergence du projet est la réussite d'une communication du Meet’N’Go a très grande échelle.

«Jumelage Grenoble – Naples»

Association : Les Jeunes Européens – Isère

Le projet consiste à  jumeler la section des Jeunes Européens présente à Grenoble avec celle située à Naples, en Italie. Ce projet ambitieux consiste à renforcer les liens et amorcer une dynamique pérenne pour les années futures. Pour cette première édition,  le projet d’un échange à la fois culturel et physique au printemps 2018, la section napolitaine sera l'hôte de l'association à Grenoble du 24 au 28 avril 2018 puis l'association se rendra à Naples du 14 au 19 mai.
Ce rapprochement entre les deux sections sera l’occasion de promouvoir le projet européen auprès d’un public élargi (étudiants, citoyens…) lors des évènementsqui qui seront organisés sur la durée de chacune des deux semaines d’échanges  Lors de ces quelques jours à Grenoble, nous organisons sur les campus grenoblois et napolitains un grand nombre d'événements ouverts à tous sans distinctions, autour du thème de l’Europe, et l’effacement des frontières, aussi bien politiques que culturelles.

  • Organiser conjointement à Naples et à Grenoble une conférence ayant pour thème “L’Italie et la France : les politiques d’asile”. C’est l’occasion de présenter à toutes et tous un éclairage sur la politique de voisinage de l’Union Européenne avec le Nord de l’Afrique et d’opérer une analyse comparative des politiques d’asile entre la France et l’Italie, deux pays confrontés aux mouvements migratoires en Méditerranée.
  • Toujours dans la thématique franco-italienne,  tenue d’un café débat ouvert à tous intitulé : “Génération sans frontières : le futur de Schengen”.
  • Accompagnée des étudiants italiens, l'association se rendra dans des établissements d’éducation dans la Métropole grenobloise (primaire, collège ou lycée, en fonction de la disponibilité des enseignants, et Maisons de la jeunesse et de la culture) afin d’effectuer un travail pédagogique devant des classes. Ceci, à la différence des interventions régulières des Jeunes Européens Isère dans les écoles, permettra la rencontre et l’échange entre des élèves et des jeunes italiens.
  • Réalisation de microtrottoirs / actions de rue (à Naples et à Grenoble) sur les campus pour interpeller la communauté universitaire et comparer les résultats obtenus dans chacune des villes. Les questions posées seront en relation avec les débats suscités lors de la conférence et du café débat (par exemple : pensez vous que la politique d’asile de l’UE est efficace?). Les réactions citoyennes des interviewés seront partagées sur twitter et permettront d’interpeller les décideurs locaux et européens en les identifiant. De plus, celles-ci feront l’objet d’un article qui sera publié sur les versions papier et en ligne du Taurillon (magazine des Jeunes Européens France).
  • Projection  d'un film ouvert à tous en partenariat avec un cinéma d’art et d’essai à Grenoble : “Il resto di niente” de Antonietta de Lillo (2004).  En parallèle, à Naples, sera organisé la projection du film “La Révolution Française” (Robert Enrico et Richard T. Heffron). Un débat après le film est prévu, avec la dégustation de vins français et italiens en partenariat avec l’association “Club Oeno” de Sciences Po Grenoble.
  • En termes de communication, les actions et les évenements seront activement relayés sur les réseaux sociaux et dans le Taurillon. Le Taurillon est le journal en cinq langues des Jeunes Européens - France (200 000 vues uniques par mois). Réalisation d'une édition papier et bilingue du Taurillon, co-écrite par les deux sections et distribuée gratuitement aux étudiants.

«Festival Merci Bonsoir»

Association : Mix'Arts

L'association organise pendant une semaine, à la rentrée scolaire, un festival dédié aux arts de la rue : Festival « Merci, Bonsoir ! Ce festival a lieu du 11 au 16 septembre au Parc des Arts - Parc Bachelard - Prunier Sauvage - Campus Universitaire et dans divers endroits à Grenoble.
L'idée étant de décloisoner les frontières des arts de rue et de la culture en général en proposant des spectacles dans des lieux inédits ou peu dédiés à la culture artistique.
Cet événement regroupe des artistes et universitaires en provenance de divers domaines tels que du cirque, du théâtre, de la musique, des sciences sociales, culturelles ou socio-culturelles. Les participant-es viennent de toute la France, voire de pays frontaliers comme l'Italie, la Belgique ou la Suisse. L'association souhaite mettre en lumière la question de la place des arts de la rue dans l'espace public et son importance sur des problèmes sociétaux. L'association a pour motivation d’apporter la culture - par les arts de la rue - dans les lieux de socialisation où on ne l'attend pas.

«Poly’Raid»

Association : Poly’Raid

Le but à travers cette association est d'organiser un raid handi-valide Poly' Raid, accessible à tous les étudiants et personnels, aux personnels des entreprises partenaires de l’école Polytech Grenoble et aux personnels des sponsors de l'événement. Ce raid a un double objectif :

  • Faire évoluer les mentalités et les représentations sociales sur le handicap
  • Permettre à chacun de se dépasser en réussissant ensemble des épreuves où l’esprit du sport est visible

Cet événement sportif vise également à renforcer l’insertion sociale et professionnelle des étudiants en situation de handicap en leur permettant une rencontre avec le monde professionnel dans un contexte différent.
Ce Raid sportif permet à travers la mise en place d’équipes handi/valide de promouvoir l’entraide entre personnes valides et handicapées, il renforce ainsi le sentiment d’appartenance à une même société, le “vivre ensemble”. Par les valeurs d’égalité que le sport soutient, ce raid permet de renforcer l’insertion sociale et professionnelle en laissant à chacun, selon ses capacités, sa chance de vaincre et de s’affirmer.

«RAID Grenoble INP»

Association : RAID Grenoble INP

L'association organise pour la 23ème année deux événements majeurs dans la vie sportive grenobloise : le Prologue du Raid Grenoble INP et le Raid Grenoble INP. Ces événements de sports de montagne (Trail, VTT, course d’orientation, etc.) invitent des équipes de 5 personnes (mixtes homme/femme) à s’affronter sur le Prologue pour se qualifier à l’aventure du Raid. Ouverts aussi bien aux étudiants qu’aux actifs, les évenements se veulent éco-responsables et nous font une part active à l’inclusion des personnes en situation de handicap ainsi qu’à la sensibilisation du public valide à travers des activités de découverte du handisport.

«Création d'un studio portatif aux fin de réaliser un album musical réunissant des étudiants artistes de L'UGA»

Association : Association non encore constituée

Créer un studio d'enregistrement portatif afin de produire un album musical réunissant une quarantaine d'artistes étudiants. Il s'agit ici de mettre au point un outil de création mobile permettant aux étudiants qui le souhaitent d'enregistrer leur création musicale afin de figurer sur un album. Le but est de fédérer le maximum d'artiste étudiant du site universitaire grenoblois .
Le projet se réalisera en plusieurs phases :
1) La création du studio portatif : création du studio, choix des outils et équipement permettant la réalisation technique du projet.
2) Un appel à artistes afin de réunir un maximum d'étudiants
3) L'écriture, l'enregistrement et le mixage des musiques pour les artistes étudiants.
4) Le maquettage et mise en forme CD physique
5) La diffusion en radio des titres et interviews radio et presse afin de promouvoir l'album.
Ce projet se veut fédérateur, avec l'idée de rassembler le plus d'étudiants possible autour d'un album et ceux quel que soit leurs domaines d’étude, leurs catégories sociales, leurs univers musicaux. A travers ce disque, c'est l'unité et la communauté que l'association souhaite renforcer. Il s'agit donc d'un projet à forte portée culturelle et artistique se mettant au service de la communauté.

Ce projet a plusieurs objectifs :

  • Renforcer le sentiment d'appartenance à la communauté UGA.
  • Améliorer le cadre de vie des étudiants en leur proposant un projet artistique gratuit et de qualité.
  • Démocratiser l'accès aux enregistrements studios qui représente un cout très important.
  • Donner de la visibilité et promouvoir les actions de l'université à travers une approche culturelle.
  • Favoriser la mobilité des étudiants.
  • Briser les frontières entre campus et ville.

 

«LUNDIS P»

Association : The DARE night

LUNDIS P. c'est un concept qui mélange deux univers : les musiques électroniques et un univers choisi pour chaque édition. Le but est de permettre un rayonnement sur tout le campus afin de toucher la communauté étudiante, public qui pour l’instant n’est pas forcément averti des évènements organisés autour des musiques électroniques sur Grenoble. Le format sera de deux éditions en septembre et octobre puis une édition par mois jusqu’à juin.
Les LUNDIS P. ont pour objectif de :
- Dynamiser le campus : le lundi est un jour où peu de choses se passent sur le campus, c'est pourquoi nous souhaiterions apporter un événement ponctuel, en intérieur l'hiver et en extérieur au printemps/été avec une entrée libre pour tous.
- Intégrer les étudiants : chaque thème des LUNDIS P. sera motif à mélanger les étudiants (ou autres) et les faire se rencontrer.

«Vie étudiante au Sud de Grenoble»

Association : Association Urba&Co

Le projet « Vie étudiante au sud de Grenoble » se conçoit comme un processus de gestion mettant en place des partenariats grâce auxquels les étudiants pourront tisser des liens plus forts avec le territoire dans lequel ils sont implantés. Ainsi, ce territoire correspondra mieux à leur mode de vie. Les thèmes de ces partenariats se divisent entre les commerces, les associations, les services publics et les services universitaires.
Les commerces regroupent l'alimentation, la restauration, café, bar, la santé et le vestimentaire et coiffeur. Les associations proposent des services au niveau de la culture, du sport, du logement et du travail extrascolaire. Les services publics sont celle de la piscine, de l'administration, de la bibliothèque et de la poste. Les services universitaires sont les logements et les restaurants. A travers ces thèmes, le projet souhaite proposer un éventail large de biens et de services
localisé dans l'environnement urbain du secteur 6. Ainsi, il s'agit aussi d'une invitation à pratiquer cet environnement dans son ensemble.

«Les XXIIe Rencontres Autour du Film Ethnographique de Grenoble»

Association : OEuvres Artistiques et Scientifiques / Individus et Sociétés - (OASIS)

Depuis 1996, Les Rencontres Autour du Film Ethnographique de Grenoble proposent des projections d’oeuvres cinématographiques mises en perspectives par un.e débat/rencontre après la séance avec les cinéastes et producteurs ; ou des chercheurs et professionnels du sujet traité dans les oeuvres. Ces échanges qui suivent les projections sont le véritable intérêt du festival, ils permettent l’accès au public à la prise de connaissance de la fabrication des oeuvres cinématographiques programmées, d'ouvrir des discussions entre les spectateurs et de transformer l'espace du cinéma en lieu collectif où il est possible de s'exprimer et de s'approprier les films et les sujets traités. Aucune contrainte de durée, de forme, de genre, de notoriété du réalisateur n’est exigée pour le festival ; ce sont la qualité et l’originalité du traitement de la thématique annuelle qui priment. La principale ligne éditoriale s'articule donc autour de la volonté de diffuser des films mis un peu à la marge des circuits d'exploitations traditionnels et de montrer des formes nouvelles, inventives, prenant des risques, prenant en compte le rapport avec le spectateur.
Depuis deux années, l'association organise des ciné-concerts. Pour l'édition précédente, une performance dansée; une exposition d'un jeune artiste marseillais, diplômé par ailleurs du Master Documentaire de Création de l'Université Grenoble Alpes, mis en son par un groupe de musique grenoblois; ainsi qu’une installation lors de la Nocturne des Étudiants du Musée de Grenoble. Ainsi, l'association n'hésite  pas à soutenir des propositions d'artistes locaux ou à investir des appels à projets culturel, qu'ils soient liés à l'université ou à la municipalité.
Pour cette XXIIe édition qui se déroulera du 12 au 18 novembre 2018, l'association souhaiterait axer la thématique sur « La ville » ; une désignation encore très large et vague qui trouvera son titre définitif et ses axes de traitements en fonction des films sélectionnés pour la programmation.

«NAMASTE»

Association : PEPS

Le projet Namaste est une mission humanitaire au Népal, qui consiste à acheminer du matériel médical dans des dispensaires situés dans les régions difficiles d’accès au Nord du Népal, qui ont été sévèrement touchés par les séismes de 2015. L’état népalais privilégie fortement certains aspects de la vie des populations, comme l’accès à l’électricité, et minimise le besoin de santé des habitants. De plus, de nombreuses actions sont actuellement portées au Népal, mais très peu ciblent spécifiquement le matériel médical et son bon usage. Le but de ce projet est de récolter des fonds en France par tous les moyens à dispositions (subventions, partenaires, cagnottes participatives, ventes de gâteaux, création d’évènements…), puis d’acheter le matériel médical sur place à Katmandou dans des dispensaires vérifiés pour leur bonne qualité (afin de ne pas déstabiliser l’économie locale en apportant des fonds extérieurs, et pour minimiser les frais d’apport du matériel), puis d’acheminer pendant un mois l’ensemble du matériel dans les dispensaires des régions peu accessibles. Ce projet ne constitue pas en une expédition, car tous les fonds récoltés seront uniquement utilisés pour l’achat du matériel et la logistique de son acheminement (porteurs, camions, mules…).
Pour s’assurer du bon emploi du matériel apporté, ainsi que pour évaluer les besoins réels des habitants sur place, Namaste est lié à l’association Manoj, créée par un infirmier Français, mais basée au Népal. Durant l’année en cours, Manoj recense dans les dispensaires des différentes régions ciblées les manques en matériel médical et établit une liste de ce que qui devra être acheté à la capitale à l’arrivée.

«De pépite Starter à la réussite olympique : le parcours entrepreneurial de Clément Jacquelin au sein de l'écosystème grenoblois »

Association : INProd

Réalisation d'une vidéo retraçant l'histoire entrepreneuriale de Clément Jacquelin dans la création de sa startup « Athletics 3D » à Grenoble INP. Clément Jacquelin, ancien biathlète de haut niveau, a créé sa startup à Grenoble INP,
fournissant aujourd'hui des crosses sur mesure pour les fusils de biathlon, issues de technologies de pointes en conception 3D. Le but est de réaliser un reportage d'une dizaine de minutes ponctuées de témoignages reconstituant sa démarche entrepreneuriale et de mettre en valeur les parcours entrepreneur et incubateurs de Startup du Pépite oZer.

«L'expérience au service de la gestion étudiante»

Association : SEVE

L'enjeu est de créer un réseau entre  différent.e.s acteurs.trices pour partager l'expérience et s’entraider entre étudiant.e.s qui participent à perpétuer les valeurs de gestion étudiante.
Avoir des espaces sur les campus gérés par les étudiant.e.s est un élément indispensable pour une vie étudiante équilibrée. Ensemble, l'enjeu est de faire rayonner ce modèle d’excellence sur les autres campus français et internationaux. Par la création de ce service, l' objectif est triple et s’incarne de la manière suivante:

> Créer une expertise collective partagée

  • identification et rencontre des acteurs de la gestion étudiante
  • recensement des savoirs (académiques), savoirs-être (éduc pop) et savoirs-faire (gestion étudiante)
  • formalisation de ces différents savoirs
  • co-formations collectives avec d’autres acteurs de la gestion étudiante
  • espace de partage et d’échange entre les salarié.e.s de la gestion étudiante
  • utilisation du réseau social Alvéole pour renforcer le lien entre les étudiant.e.s de la gestion étudiante

> Créer un service d’accompagnement des projets de gestion étudiante

  • aide au développement de projets par et pour les étudiant.e.s
  • accompagnement des acteurs.trices universitaires afin de favoriser la participation étudiante de leurs services
  • s’appuyer sur l'expertise d’accompagnement au sein de la pépinière d’initiatives pour construire ce service d’accompagnement

> Rendre visible et promouvoir la gestion étudiante

  • amélioration des outils de communication pour faire valoir EVE comme espace géré par les étudiant.e.s, lieu d’engagement et non un espace de services et de consommation

  • organisation de temps forts pour rendre visible la gestion étudiante à Grenoble et ailleurs